Élections législatives 2017

En raison du contexte actuel, caractérisé par un niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques, le gouvernement a décidé, sur recommandation de l’ANSSI (agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), de ne pas recourir au vote électronique pour les élections législatives de juin 2017.

Le Ministère des Affaires étrangères et du développement international, avec l’appui du réseau consulaire, mettra tout en œuvre pour que les Français inscrits sur les listes électorales consulaires puissent exercer leur droit de vote pour ces élections :

-des bureaux de vote seront ouverts sur les mêmes sites que pour l’élection présidentielle ;
-de nouvelles tournées consulaires seront organisées pour recueillir des procurations ;
-l’option de vote par correspondance est étendue jusqu’au 14 avril 2017.

Cette décision ne remet pas en cause le principe du vote électronique, qui reste une possibilité ouverte par la loi, sous la triple condition que la sécurité, la sincérité et le secret du vote puissent être garantis.

Dernière modification : 13/03/2017

Haut de page