Présentation et historique [es]

Les relations franco-vénézuéliennes

JPEG Tous deux héritiers des Lumières, le Venezuela et la France entretiennent des relations intenses et fécondes depuis la participation de Francisco de Miranda à la bataille de Valmy, puis les voyages croisés d’Aimé Bonpland et de Simon Bolivar. Les visites de Chefs d’Etat français à Caracas - Charles de Gaulle en 1964, et François Mitterrand en 1989 - et de Présidents vénézuéliens à Paris -Rafael Caldera en 1996 et 1998, Hugo Chavez en 1999, 2001, 2002, 2005, 2007 et 2008, et tout récemment Nicolas Maduro en juin 2013 - ont rythmé cette amitié entre les deux nations.

L’exceptionnelle densité des visites du Président Chavez à Paris témoigne du rapprochement franco-vénézuélien qui s’est opéré au cours des années de la séquestration d’Ingrid Betancourt en Colombie et qui s’est traduit par l’institutionnalisation du dialogue bilatéral sous la forme d’une Commission franco-vénézuélienne de haut niveau, réunie en 2005 puis en 2008 à Paris. La troisième Commission s’est tenue à Caracas en novembre 2012.

La proximité du territoire vénézuélien et des départements français d’Amérique (Martinique, Guadeloupe et Guyane française) confère par ailleurs une dimension particulière au dialogue entre la France et le Venezuela. Nos deux pays partagent une frontière maritime commune, délimitée en 1998, et entretiennent des relations de bon voisinage, illustrées notamment par l’intervention de la défense civile française lors de la catastrophe naturelle qui avait affecté les côtés vénézuéliennes en décembre 1999.

Fondée sur des relations anciennes et des influences françaises volontiers assumées par nos partenaires vénézuéliens, nourries par le talent de nombreux artistes et hommes de science, le dévouement des ingénieurs, médecins, avocats ou professeurs qui animent diverses associations, la coopération française au Venezuela s’inscrit dans une dynamique d’influence très prometteuse. Elle se développe principalement dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche, des nouvelles technologies, de l’architecture et de l’urbanisme. Une importante programmation culturelle est également mise en œuvre, avec l’appui de mécènes et d’un réseau d’Alliances Françaises en pleine expansion, actuellement implanté dans dix villes du pays. Outre les temps forts que constituent la Fête de la Francophonie, le Festival du cinéma français ou la Fête de la Musique, des opérations de grande envergure ont été organisées avec succès (Opéra « Bolivar » de Darius Milhaud représenté à Caracas en 2012 à l’occasion des fêtes du Bicentenaire du Venezuela). Le Lycée français de Caracas, établissement de référence pour les élites locales, assure la promotion de la langue et de la culture française, parallèlement à un programme d’assistants de langue et au rôle dévolu aux Alliances.

Sur le plan économique, le Venezuela est pour la France un partenaire important. S’appuyant sur un accord de promotion et de protection réciproque des investissements (2004), ainsi que sur des accords de coopération sectoriels (énergie, transports, économie sociale et solidaire), nos entreprises (Total, Alstom, Air France, L’Oréal, Sanofi-Aventis, Pernod-Ricard, Lactalis etc. mais aussi quelques PME indépendantes) sont bien implantées dans les secteurs les plus divers, en particulier celui des transports publics (métro), de l’extraction pétrolière et gazière, de la pharmacie et des télécommunications. Malgré une faible part de marché (1,2%), la France est aujourd’hui l’un des cinq premiers investisseurs étrangers au Venezuela, pour des montants souvent supérieurs à ceux engagés dans d’autres pays du sous-continent. L’offre française, bien secondée par la section des Conseillers du commerce extérieur de la France, bénéficie de la présence d’une Chambre de commerce Vénézolano-française (avec une délégation de service public d’Ubifrance depuis 2012) et du soutien du Service économique de l’ambassade.

Dans la suite de la visite du Président Maduro en France en juin 2013, une quatrième Commission de haut niveau va se tenir en juillet 2013 à Caracas, témoignant de la vigueur renouvelée de la relation bilatérale depuis 2012.

Dernière modification : 01/07/2013

Haut de page